Valora conclut la levée d’un nouvel emprunt garanti par titres de créance d’un montant de 100 millions d’euros et de 63 millions de francs d’une durée de 5 ans

20.12.2018 / 16:00 / Misc

Communiqué de presse

Valora conclut la levée d’un nouvel emprunt garanti par titres de créance d’un montant de 100 millions d’euros et de 63 millions de francs d’une durée de 5 ans

Le 20 décembre 2018, Valora a placé avec succès sur le marché bancaire un emprunt garanti par titres de créance d’un montant de 100 millions d’euros d’une durée de 5 ans. En tant que première entreprise, Valora a parallèlement commercialisé une tranche en CHF de 63 millions. Par cette transaction, elle refinance un emprunt garanti par titres de créance en euros qui arrive à échéance et une partie de l’obligation hybride en francs, et elle optimise sa structure de financement à long terme.

Le 20 décembre 2018, Valora a placé avec succès sur le marché bancaire un emprunt garanti par titres de créance d’un montant de 100 millions d’euros et de 63 millions de francs d’une durée de 5 ans. Le fournisseur leader de Foodvenience profite ainsi des conditions actuellement attrayantes sur le marché et peut refinancer en temps utile et à de bien meilleures conditions l’emprunt garanti par titres de créance d’un montant de 78 millions d’euros, qui arrive à échéance en avril 2019. De plus, la tranche en CHF permet de refinancer en partie l’obligation hybride remplacée fin octobre 2018. La forte demande a dépassé de loin les attentes de Valora, qui a donc augmenté de plus de 50 millions d’euros le volume initialement prévu. Des investisseurs suisses, allemands mais aussi internationaux ont manifesté un vif intérêt. La transaction a été accompagnée par la Commerzbank Aktiengesellschaft, la Landesbank Baden-Württemberg ainsi que par l’UBS. La clôture de la transaction aura lieu le 11 janvier 2019.

 

Tobias Knechtle, CFO de Valora, déclare à ce propos: «Avec sa quatrième transaction d’emprunt garanti par titres de créance en cinq ans, Valora optimise sa structure de financement à long terme et continue à réduire ses frais de financement.» Remo Gazzi, Corporate Treasurer chez Valora, explique: «La tranche en CHF que nous avons été la première entreprise à commercialiser depuis la création du marché des titres de créance en Suisse a pu être placée à des conditions extrêmement compétitives en comparaison avec le marché suisse des capitaux. De plus, pour cette transaction, nous avons pour la première fois choisi une commercialisation parallèle numérique via Debtvision.»

 

 

Vous trouverez ce communiqué de presse sur www.valora.com/newsroom.